Moi, je suis quand même passé

novembre 25, 2010 § 13 Commentaires

Bientôt du nouveau chez Cousu Main…

Éric Pessan a écrit ce texte au fil des semaines entre octobre 2009 et février 2010 et le met en ligne sur Twitter. Cette période correspond à une attente, marquée d’élans et de reculs. L’auteur écrit ce journal de patience en respectant la double-contrainte de cent quarante caractères maximum par tweet et l’utilisation de la troisième personne, le nom de l’utilisateur devenant le sujet de chaque phrase.

Extrait :

au chaud entre les pages d’un livre, ne s’était pas aperçu que le monde, dehors, avait fondu.

tâtonne du bout de l’orteil : rien, plus de consistance, des matières molles à perte de vue.

se sent à l’étroit sur son radeau de papier.
…………………………………………………………………………………………

décide de déchirer la page de garde pour bricoler une sorte de voile.

prend le vent, gagne de la vitesse, est tout heureux de son ingéniosité.

se rend compte alors que tous ces gestes n’avaient d’autre but que d’éviter d’affronter une question : où aller ?
…………………………………………………………………………………………

arrêt, plus de prise.
Pas même un signet pour servir d’ancre.
Flotte.

ne sait ce qui le retient d’envier le naufrage. Un obscur instinct le pousse à espérer.

se souvient des marins qui préféraient ne pas savoir nager pour souffrir moins longtemps en cas de naufrage.
…………………………………………………………………………………………

La mise en page de ce livre respecte cette contrainte et comme sur l’écran de l’ordinateur, procède du même déroulé chronologique, le début du texte étant en bas, et le sens de la lecture se faisant en remontant le fil du papier.

La photographie de la couverture est de Geneviève Gleize.
Sortie prévue début décembre.
Format 17X11
Sous sachet plastique
6 €
ISBN :978-2-918958-01-7

Vous pouvez le commander dès à présent en voyant un chèque à l’ordre de Cousu Main (11 rue des Trois Faucons. 84 000 Avignon)
franco de port.

Un autre titre sortira en même temps que Moi, je suis quand même passé . Bientôt des nouvelles ici.

Où suis-je ?

Vous consultez les archives de novembre, 2010 à Cousu main.