Une femme agenouillée…

avril 11, 2009 § Poster un commentaire

Puisque nous sommes encore pour quelques heures en période de Carême, respectons-le enfin (depuis quarante jours que ça dure, il serait temps !), en offrant un extrait supplémentaire de Proleterka de Fleur Jaeggy :660-4-4_p526

Parmi les passagers, le Pfarrer, le pasteur grand et fort avec sa femme.(…) Dans la cabine avec sa petite femme. Il l’a connue quand elle était enfant. Et maintenant elle a peur de lui. Une fidèle qui a peur du pasteur. Elle s’agenouillait dans la cabine. Lui, il la soulevait de terre, elle pesait peu. Mais elle, elle voulait rester agenouillée près du lit. Elle ne voulait pas pécher. Nous sommes mariés avec l’approbation du Seigneur, disait le pasteur. La petite femme n’arrivait pas a y croire. Et elle essayait de lui faire partager le plaisir qu’elle éprouvait en restant agenouillée sur le sol et non pas au lit avec lui.

Cette scène me fait penser à l’extrait d’une interview de Régis Jauffret parue dans les Inrockuptibles (n°682-683-684/28 décembre 2008). Je vous le site pour mettre fin au Carême avec le regard ironique de l’auteur de Lacrimosa.

Au sein du couple, quand une femme s’agenouille, c’est rarement devant Dieu. J’ajouterais que dans pareil situation, l’homme le plus souvent ne prie guère non plus.

Fin de Carême.

Publicités

Tagué :, , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Une femme agenouillée… à Cousu main.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :